Un dipôle rotatif

Un dipôle rotatif peut rendre quelques services dans les cas difficiles pour sortir un QSO. Evidement ce n'est pas une beam multi-éléments ou une hexbeam, et le gain reste celui du dipôle.
Construit à partir d'une plaque de makrolon et de deux cannes à pêche en fibre de verre, ce dipôle fixé sur mon pylône avec les antennes VHF et UHF, m'a permis de faire quelques QSO intéréssants.
Attention les deux cannes à pêche doivent être en fibre de verre en non en carbone.



Une vue complète du dipôle

Si on fait le calcul de la longueur, ça fait 2 fois 5 m de long pour une féquence centrale de 14200 Khz, bien sûr chacun pourra l'adapter en fonction du besoin, voir même le réaliser pour d'autre bandes. La réalisation n'est pas très compliquée, et les cannes à pêche en fibre de verre sont solides et souples à la fois, ce qui permet de bien supporter les coups de vent et la neige.
.


La fixation du dipôle

Une plaque de fixation en makrolon, deux cannes à pêche en fibre de verre, un tube en PVC pour renforcer les fixations des cannes, environ 2 fois 5 m de fil de cuivre rigide de 2,5 mm2 pour installation électrique, quelques colliers, un balun et c'est parti.
Il faut prévoir les longueurs de fil un peu plus longues afin de pouvoir ajuster le ROS en recoupant par petit bout de chaque coté de la même longueur. Les fils de cuivre passent à l'intérieur des cannes, ils sont tendus à chaque bout par un petit morceau de ficelle et du ruban adhésif, et redescendent au centre vers les connexions au balun.


Le dipôle en place dans le pylône VHF

Oui, il y avait beaucoup de neige ce matin d'hiver 2010 environ 45 cm. On voit bien le dipôle en dessous de la beam VHF, évidement, il faut aussi un pylône et un rotor qui permettent de supporter et faire tourner l'engin. Je m'en suis servi plus d'un an sans problème, aprés démontage les cannes à pêche avaient changé de couleur mais c'est tout.


Début de la page

Accueil - F6GKY -